4 jours à Cracovie

Posted by on Nov 10, 2021 in Voyages | No Comments

Jour 4 : Visite de la vieille ville avec sa place du marché, immense et majestueuse,
on y trouve :

– les halls aux draps où se concentre l’artisanal régional

– la basilique Sainte-Marie aux clochers asymétriques, impossible de la louper, elle domine la place centrale, l’intérieur est vraiment magnifique. Je n’avais encore jamais vu quelque chose de semblable, elle est très colorée et abondamment décorée. 

– pour une vue d’ensemble, montez dans le beffroi de l’hôtel de ville

– et un grand nombre de restaurants.

La Vieille ville est essentiellement piétonne et très petite : arpentez les ruelles pavées, admirez les maisons, les jardins, les églises jusqu’au château Wawel dont je vous ai raconté sa légende.

Jour 5 : Visite des Camps Auschwitz Birkenau (nous avons réservé notre visite via l’office de tourisme, comptez une journée entière, les camps se trouvent à 70 km de Cracovie + 3h30 de visite). 

Auschwitz comptait une trentaine de baraquements, Birkenau 300 ! Ce sont bien 2 camps distincts (je le dis car on ne me l’avait pas appris à l’école). Birkenau a été construit en 42 mais fonctionnera à pleine puissance avec 5 fours crématoires en 44 et éliminera 320 000 juifs hongrois en moins de 3 mois.

Au début, les allemands éliminaient les juifs d’une balle dans la tête mais c’était trop dur psychologiquement pour les soldats de tuer femmes et enfants (50 000 juifs tués) ils sont passés par des camions et gaz d’échappement mais cela n’allait pas assez vite, ils ont construit les camps de concentration. 

C’est à Auschwitz que vous trouverez les explications avec des blocs « musées » où sont exposés des valises, lunettes, chaussures mais aussi, plus choquant, 2 tonnes de cheveux  (7 ont été retrouvés lors de la libération, sachant qu’une personne a entre 50 et 100 grammes en moyenne, je vous laisse faire le calcul). C’est ce qui m’a le plus bouleversé. Vous y trouverez aussi des images d’époque dont une photographie de femmes descendant d’un wagon avec écrit en haut SNCF. 

J’aurais tellement de choses à vous raconter mais je crois que ce n’est ni le lieu ni l’endroit.

Jour 6 : visite de la Mine de Sel de Wieliczka, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, vous pouvez vous y rendre en bus de la gare.  La visite débute par la descente d’environ 400 marches qui vous emmèneront à 64 mètres sous terre. J’avais lu que la saturation en sel pouvait donner des effets indésirables, ça n’a pas loupé, j’ai eu la tête qui tournait tout le long de la visite mais je ne regrette pas. Vous traverserez des galeries sans fin, des chambres toutes plus impressionnantes les unes que les autres, des lacs souterrains et bien sûr la célèbre église Santa Kinga où tout est fait en sel même les lustres.

Jour 7 : Visite du quartier Kazimierz, le quartier juif, il y règne une atmosphère chaleureuse, plein de cafés, restaurants, de street art, de nombreuses synagogues… Nous avons visité la synagogue Remuh  (première fois que je rentre dans une synagogue) ainsi que son cimetière, le plus ancien et le plus petit cimetière juif de Cracovie. 

Je vous conseille aussi la visite de la fabrique Oskar Schindler, un incontournable. C’est le musée le plus intéressant que j’ai visité sur la seconde guerre mondiale. Il raconte l’histoire des juifs de Cracovie pendant toute la durée de la guerre, mais aussi des SS, l’invasion ultra rapide de la Pologne, c’est immersif, interactif et très émouvant, surtout à la fin avec la liste des noms de tous les juifs sauvés par Schindler ainsi que leurs mots.

J’y ai appris que le mur qui entourait le ghetto de Cracovie était en forme de stèle juive. Quasi 70% des obus produits par l’usine étaient défectueux et inutilisables. A la fin de la guerre, Oskar Schindler a émigré en Argentine, il est devenu fermier, il est resté en contact avec les personnes qu’il avait sauvé et a vécu grâce à leurs dons. Il reviendra vivre en Allemagne et sera exhumé selon ses souhaits à Jérusalem. 

La Pologne a été une vraie découverte, en espérant vous avoir donné l’envie de la visiter. 

Leave a Reply